Fain Avocats » Droit de la famille » Barème pension alimentaire 2011

Demander mon devis


Contactez-nous

Cabinet Fain
129 rue de la Faisanderie
75116 Paris - FRANCE

Tél : +33(0) 1 40 68 02 37
Fax : +33(0) 1 40 68 02 97

Rejoignez-nous

FacebookRejoignez-nous sur Facebook et restez informés.

TwitterSuivez-nous sur le réseau social Twitter.

Barème pension alimentaire 2011

Partager

Le nouveau barème de calcul des pensions alimentaires vient d’être reconduit en 2011.

Barème pension alimentaire 2011

Télécharger le barème 2013 de la pension alimentaire. (pdf)

En savoir plus sur la pension alimentaire :

 

Catégorie : Droit de la famille | Le 15 avril 2011
  1. Dans la mesure où votre situation a changé il est possible de demander au juge aux affaires familiales une augmentation des pensions alimentaires pour l’avenir. Nous pouvons vous assister dans cette démarche.

  2. bonjour,
    Lors du divorce prononcé en février 2010, la pension alimentaire a été fixée à 250 E. par enfant,le papa des enfants n’ayant déclaré que ses revenus imposés soit 2900 E./mois ( 2000 E. retraite de la marine et 900 E. d’un mi-temps ) , alors qu’il perçoit entre 500 et 800 euros de plus de journées de réserve de la marine grade commandant, environ 250 E/ la journée car sa spécialité est demandée. Mais ceci est net d’impôts donc pas déclarable. D’autre part mes revenus sont également passé de 2900 E/MOIS de chômage en février 2010 (jugement divorce) car nous rentrions d’outre-mer ( V.R.P en immobilier), j’ai travaillé depuis mars 2010 et, depuis 2 mois, je suis à nouveau au chômage à 925 E/mois plus 500 E. de pension A. + le loyer d’un studio m’appartenant en propre, qui, une fois les taxes payées, génère un résiduel de 350 euros soient: 1775 E/mois avec 70 % de charges fixes si bien que je n’arrive plus à faire face. La pension est non révalorisée depuis notre séparation l’été 2009. Cependant il paie les deux tiers de la danse de notre fille en supplémént soit 40 euros par mois car je ne pouvais les assumer. Mon ex mari est avare, malgré sa position j’assumais 80% des charges du ménage lorsque nous étions ensemble car ma profession me le permettait dans ces années là.Dés qu’on lui réclame de l’argent il peut se montrer violent. Aussi j’ai accepté de ne rien dire lorsqu’il a sous évalué ses revenus afin que le divorce se passe au mieux malgré ma position précaire à ce moment là. Aujourd’hui malgré ma demande d’augmentation de la pension depuis ces 2 dernières années car mes revenus sont en chute libre car V.R.P en avances sur commissions et une fois les frais payés,le résiduel de salaire était également de 900 E./MOIS ( moins de 2000 E/ mois malgré le travail, il ne veut rien entendre. Pour info, la maison qui m’appartient également est en vente depuis 2 ans.
    Je vous remercie de m’indiquer les solutions pour obtenir mon droit.

  3. Le fait que le jugement de divorce mette le crédit à la chage de l’un des conjoints ne met pas fin à la solidarité vis-à-vis du créancier (la banque). Cela signifie que vous aviez souscrit ce crédit à l’époque avec votre époux, alors vous êtes solidairement tenu au paiement vis-à-vis de l’établissement prêteur qui est parfaitement fondé à vous réclamer le paiement. Dans ce cas, vous pourrez ensuite vous retourner contre votre ex-époux pour lui réclamer que le remboursement de la somme qui avait été mise à sa charge.

  4. Bonjour,
    Je suis séparée depuis septembre 2009,divorcée depuis MAI 2011,nous avions des crédits permanents et dans la grosse du jugement de 2009 il est stipulé »le remboursement des crédits à la consommation contracté jusqu’en fevrier 2009 sera exclusivement assuré par Mr et ce jusqu’à apurement du solde »sauf que Mr depuis Juillet 2011 ne règle plus les échéances et de plus en MAI 2011 il a demandé un virement sur son compte.
    L’organisme de crédit me harcèle,je leur ai envoyé tous les documents (grosse de jugement,courrier avec l’adresse de Mr)mais ils n’en tiennent pas compte,je suis domiciliée maintenant sur TAHITI lui en métropole,pas de concertations entre nous,je suis désemparée……
    Cordialement

  5. Je suppose que lorsque la pension avait été fixée vous disposiez de revenus beaucoup plus élevés. Vous seriez parfaitement fondé à solliciter une diminution (voire une dispense) du montant de la pension alimentaire. Cette demande doit être adressée auprès du Juge aux affaires familiales du Tribunal de Grande Instance dont dépend le domicile de votre épouse. Nous pouvons vous assister dans cette démarche.

  6. Bonjour

    j’ai un garçon de 17 ans qui vit a Besancon avec sa maman nous sommes séparé depuis 15 ans et je paye actuellement une pension alimentaire de 440 euros par mois.
    je suis marie et vis a Madrid, j’ai un bebe de 2 ans.
    Mon fils vient a Madrid a chaque vacances scolaire,ce qui implique des frais de trains jusqu’à Lyon,de transfert a l’aéroport plus les billets d’avion.
    je n’ai aucun revenu car je m’occupe de mon bébé ici et apprends la langue.
    Ma femme (nous sommes marie sous le régime de la séparation de biens) gagne environ 10 000 euros par mois.
    Pourriez vous me dire si ce montant et logique ou s’il est trop élevé
    d’avance merci

  7. Vous pourriez effectivement solliciter une diminution du montant de la pension alimentaire puisqu’elle perçoit désormais des revenus. Le montant de la pension alimentaire est fixé en fonction de vos revenus et de ses charges.

  8. Bonjour
    je verse actuellement 350€ de pension alimentaire pr ma fille qui est actuellement a toulouse pr ces etudes.Elle logée dans un studio jusqu’a present et touchée bourses et apl, mais elle vient de changer d’orientation et prepare un bts en alternance, elle touchera donc 80% du smic, ai je le droit de demander une baisse de la pension alimentaire malgres qu’elle n’a plus le droit aux bourses? Elle souhaite changer de logement pr un loyer de 200€ plus cher !! le montant de la pension est til en fonction du montant du loyer du logement ma fille ? ou des revenus des parents et des siens?
    Cordialement

Page 2 sur 2«12

Commenter